previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Slider

Après une année de bouleversements extraordinaires dus à la pandémie de COVID-19, l’édition 2020+2021 de l’exposition Passage à découvert représente bien plus qu’une exposition des finissantes et finissants du baccalauréat en arts visuels et médiatiques de l’UQAM. Elle représente l’engagement, la détermination et la capacité d’adaptation de tous les acteurs et actrices d’une école d’art. Car, oui, nous sommes toujours là! En dépit du report inopiné de l’exposition du printemps dernier, des cours à distance, de l’accès restreint au campus et aux ateliers, des matériaux difficiles à trouver et de tous les autres obstacles qu’il nous a fallu contourner, nous sommes toujours vigoureusement au travail. 
Dans ce moment de transition vers un monde inconnu, l’art a su, petit à petit, révéler son rôle social de première nécessité, tout en se voyant forcé d’inventer de nouvelles formes d’expression et de nouvelles courroies de transmission. Si la création, tel que nous le croyons à l’École, est une zone de réflexion collective, il nous en faut plus en ce moment, et non pas moins. Plus de réflexion, plus de courage, plus d’invention, plus d’expositions. La crise actuelle ayant mis en lumière d’importantes fissures culturelles, nous, les artistes, devons en être les témoins et nous montrer prêts à répondre. Cette année plus que jamais, nos finissantes et finissants accusent réception de ce défi. Leur École n’a que des félicitations sincères à leur faire.